La publicité peut vanter mais pas tromper

Le Code de droit économique belge, qui prohibe les pratiques commerciales trompeuses, en donne une définition qui est tirée en droite ligne de la directive européenne: “Une pratique commerciale est réputée trompeuse si elle contient des informations fausses et qu’elle est  donc mensongère ou que, d’une manière quelconque, y compris par sa présentation générale, elle induit ou est

LECHO_28-avril-2016_La-publicité-peut-vanter-mais-pas-tromper-1