“Liker” sur Facebook n’est plus un acte si innocent

Un arrêt récemment publié de la cour du travail de Liège offre un autre regard sur les nombreux «likes» auxquels s’adonnent les utilisateurs du réseau social Facebook. En résulte en substance qu’une entreprise qui souhaiterait licencier de manière sèche un employé parce qu’il a approuvé d’un clic sur le bouton «j’aime» des propos antisémites, par exemple, pourrait désormais se

LECHO_28-décembre-2017_-Liker-sur-Facebook-nest-plus-un-acte-si-innocent-Une-du-journal

LECHO_28-décembre-2017_-Liker-sur-Facebook-nest-plus-un-acte-si-innocent